Au jardin des livres

Les livres et moi… petit point sur mon histoire d’amour.

Source : Pinterest
Pivoines – Aiala Hernando
Quand et comment suis-je tombée amoureuse des livres ?

Je suis devenue une lectrice assidue voire compulsive au collège. Merci à ma mère, à la collection Arlequin et à l’auteure Barbara Cartland. Ainsi est né la romantique et fleur-bleue que je suis.

Mon grand amour est apparu en quatrième : Les Fleurs du Mal de Baudelaire. Ce livre ne m’a plu jamais quitté, il a élu domicile sur ma table de chevet où qu’elle soit en ce monde !

Cartland, Benzoni, Rice et Jacq ont bercé mes nuits. Baudelaire et les poètes maudits ont ouvert mon esprit.

 

Source : Pinterest
Le vrai amour des livres
Comment a évolué mon amour ?

Au fil des années, je n’ai pas cessé de lire, je privilégie le papier et surtout j’aime avoir mon exemplaire rien qu’à moi. Néanmoins, je conseille les liseuses et les livres audios à tous ceux qui ont du mal avec la lecture-plaisir, surtout mes élèves.

Car après des études littéraires et un concours retiré, j’ai choisi d’entrer dans le monde du professorat par l’arène. Cela fait maintenant six ans que j’enseigne le français en tant que contractuelle. Je vis donc entouré des classiques et l’un des objectifs de toujours est d’avoir le temps de découvrir les rentrées littéraires.

On aurait pu m’affubler de l’étiquette « bibliovore » cependant mon rythme a fluctué et diminué au gré des aléas de la vie et du budget alloué aux livres. Je suis simplement une amoureuse un peu folle qu’un homme avisé ne laisse jamais sans surveillance dans un rayon de livres !

 

D’avance : merci à tous ceux qui passeront par ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !